Gandiol:La construction de l’axe Tassinère- Thignore aura-t-elle lieu ?

Annoncée depuis quelques semaines au Gandiol, la construction de l’axe Tassinère -Thignore (parait-il que c’est sur cette distance que s’étendra la route goudronnée à venir) aiguise bien les appétits. Et cela, d’autant que depuis que le Gandiol existe, il n’y a eu aucune route sérieuse, entendez digne de ce nom pour rallier le reste du terroir à Ndiébène.

La présente route –c’est-à-dire celle qu’empruntent ces gros camions participant ainsi à la détruire- a montré ces limites depuis bien longtemps. Les grandes vacances

avec leur lot de désolation ne sont pas sans rappeler les terribles désagréments qui s’en suivent : dégradation du chemin.

Les conducteurs de taxi s’en mordent bien les phalanges : ils ne cessent de rouspéter contre le piteux état de cette route qui ne fait qu’accélérer l’ « obsolescence » de la seule chose qui leur sert de viatique dans une conjoncture économique difficile.

Quelques  habitants de Thignore que nous avons rencontrés nourrissent tout de même l’espoir qu’enfin cette route goudronnée annoncée va les sortir de leur torpeur d’enclavés : ils vivent au beau milieu des arbres, à côté de Ndaye.

Nous y reviendrons inchallah de façon plus détaillée et rappelons que nous suivons l’évolution des choses. Nous irons à la quête de l’avis des autorités de la communauté rurale de Ndiébène Gandiol sur ce projet.

 

The following two tabs change content below.
Ousmane Gueye
Journaliste, blogueur, passionné de TIC et de sciences politiques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *