Et si Macky Sall avait trahi les Gandiolais ?

Source:Le-dakar.com
Source:Le-dakar.com

La question est certes provocatrice, elle ne manque pas de justesse. En pleine campagne, dans l’entre-deux tours de la mémorable présidentielle 2012, celui qui n’était encore qu’un candidat au perchoir avait fait une descente au Gandiol. Bien sûr, dans l’unique but de recueillir les voix des villageois. Ces derniers étaient restés béats : depuis plusieurs années, ils pleurent sur leur triste sort (précarité des bornes fontaines, état cahoteux de l’unique route menant vers Saint-Louis, caractère désolant des conditions de santé, manque de courant électrique, …). Voilà que l’indiscutable futur président de la République venait à leur rencontre. Macky Sall avait été accueilli comme un héros à Mboumbaye par les populations.

Depuis son élection, plus possibilité pour les villageois d’entrer en contact avec le Chef de l’Etat. Ce qui accentue le désespoir des Gandiolais, c’est que la rumeur court que le président de la République n’a même pas songé à eux lors du Conseil des ministres décentralisé dans la région de Saint-Louis. Toutefois, ils ont pu lui parler à nouveau de leurs doléances. Depuis, aucune nouvelle.

Joint au téléphone hier, un des politiques du Gandiol, en l’occurrence Arouna Sow confesse que leur seul contact à ce jour est le frère de la première dame, Mansour Faye. Ils sont allés de demande d’audience en demande d’audience. Les villageois caressaient le rêve de voir leur communauté rurale enfin toute électrifiée, mais voilà que les lampes qui commençaient à éclairer, ont été vite éteintes. Explication ? Ils sont convaincus que c’est une astuce pour faire d’eux des « vaches électorales ».

The following two tabs change content below.
Ousmane Gueye
Journaliste, blogueur, passionné de TIC et de sciences politiques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *