En ce jour, mes pensées à Ghislaine Dupont et Claude Verlon

Elle était, personne n’en doutait, une journaliste chevronnée. Nos chemins ne se sont jamais croisés. Et pourtant… Et pourtant sa voix m’était familière, si familière. J’avais hâte d’écouter ses analyses toujours pertinentes et concises sur RFI. L’anniversaire de son assassinat coïncide à un jour près avec la journée de la liberté de la presse. Une profession que Ghislaine et Claude – un autre passionné du reportage- adulaient, mais que des êtres bien singuliers abhorrent. Ils m’ont ravi mes chers, mes très chers. Ces fous de Dieu n’ont sûrement pas fini de nous surprendre. Les deux reporters n’avaient rien à voir avec la politique française en Afrique. Mais qu’importe, l’étroitesse d’esprit et la haine viscérale qui agitent ces barbares d’ « islamistes » sont hostiles à l’humain. Tout court.
En cette journée solennelle, mes pensées à tous ceux qui sont foudroyés par la barbarie pour avoir voulu informer.

The following two tabs change content below.
Ousmane Gueye
Journaliste, blogueur, passionné de TIC et de sciences politiques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *