Arouna Sow  » Je suis riche de mon carnet d’adresses que je veux faire profiter aux Gandiolais »

Arouna SowA quelques jours des élections locales dans la communauté rurale de Ndiébène Gandiol, Arouna Sow se confie au Gandiol en un CliC. Ses motivations, ses ambitions, ses craintes, son parcours. Cet opérateur économique de formation qui a roulé sa bosse pendant de très longues années à l’extérieur est revenu au bercail pour, dit-il, prendre les reines de son terroir. Il n’est un secret pour personne que ce fils de Mboumbaye est resté longtemps coupé et décalé des réalités de sa terre natale. Ce qui, pour nombre d’observateurs, se révèle comme son plus implacable obstacle. Mais Arouna Sow compte faire de cette limite, un avantage considérable. Il entend mettre cette expérience au service des Gandiolais. Son carnet d’adresses, que beaucoup disent épais surtout. A quelques semaines des locales, monsieur Sow a accepté de s’ouvrir au Gandiol en un CliC.

The following two tabs change content below.
Ousmane Gueye
Journaliste, blogueur, passionné de TIC et de sciences politiques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *