Oumou Sy, une battante

L’aventure de Fatimata, de son doux Gandiol natal à la tumultueuse capitale sénégalaise, rappelle bien celle de Maimouna, l’anti-héroïne du roman éponyme d’Abdoulaye Sadji. Toutes d’eux sont des filles issues de la profonde Afrique paysanne. Reste qu’entre Oumou et Maimouna, les dissemblances ne manquent pas. Si la villageoise infortunée de Sadji est jolie, rêveuse et […]

Les habitants de Dégou-Niayes crient leur grogne !

Livré à lui même, il n’a pas d’éclairage et les habitants sont en colère. Elles argumentent ce courroux en défendatnt que le Chef de vilage avance qu’ils n’ont pas payé leur impôts. Depuis quand l’imposition est attachée à l’électrification?

A la conquête du savoir

A la conquête du monde Ensemble, nous étions un groupe de très jeunes garçons que rien ne pouvait démotiver, à nous être engouffrés dans la voie de l’aventure. Ensemble, nous nous étions jurés de ne jamais revenir les esprits bredouilles.  Petit sac, tantôt en bandoulière, tantôt sur le dos, nous nous étions éloignés des cases […]

Cruelle altérité:

Ces drames silencieux dont l’écho ne va pas plus loin de l’esprit dans lequel on les ressent, meurtrissent pourtant et désolent toujours. Ajoutés à la non-électrification de la contrée et à un manque monstre d’eau propre (lire de « Dégou-Niayes : L’Eau en charrette » sur ce même blog), les villageois crient leur malheur. Mais, ils ne sont presque jamais entendus. Chaque campagne électorale qui passe est un revers enregistré pour eux. Ma foi, ils sont tout temps dupés par des politiciens véreux qui leur promettent monts et merveilles avant de repartir dans leurs belles voitures.

Dans les rues de mon village d’enfance

Tout dans mon existence s’embrouilla. Brouille, nuages, morosité, « lugubrité », mélancolie, tristesse… tout renvoie au champ lexical de malheur ! Ta disparition si inattendue crée dans mon cœur meurtri un espace qu’aucune jouissance ne peut combler : il t’est réservé cher frère