Les rationalités meurtrières

Il y a déjà quelques temps que je réfléchissais au hiatus entre ce qu’une certaine élite déclare comme étant ses idéaux et ce qu’elle fait en réalité. Cette analyse m’a valu Les rationalités meutrières que j’avais alors publié au titre de chronique sur le site du Journal Le Campus (UGB). C’est ce texte que je […]

Chronique : Le dernier mercredi d’un insoumis ?

Il est fort à parier, après tant d’années passées en votre si fidèle compagnie, qu’annoncer brusquement mon départ du Journal Le Campus serait quelque peu discourtois. Voilà qui a fait longuement danser mes doigts avant de me résoudre, malgré moi, à écrire. Écrire, puiser entre mille idées qui me triturent le cerveau, pour vous dire […]

Chronique : De l’étudiant modèle au modèle d’étudiant

Bien des mois après cette chronique, la réalité que je dépeignais à Sanar est toujours là, inoubliable, imperturbable ! Une des raisons qui me pousse à re -publier cette réflexion que j’avais intitulée « De l’étudiant modèle au modèle d’étudiant ». Par Ousmane GUEYE De l’étudiant porteur d’espoirs et dont on redoutait les idées parfois subversives, il […]

Chronique : Kane ou le dernier jour d’un combattant

Par Seydina Ousmane GUEYE Décidément, Baydallaye Kane se sera battu jusqu’au bout. Et même en passant le témoin à son successeur, je ne suis pas sûr qu’il soit prêt à passer l’ « arme ». La combativité de ce natif de Matam lui a, pendant six années consécutives, forgé une détestable réputation. Lui-même s’en offusque en privé et […]

Que faut- il penser du grand « oral » d’Ibrahima FALL ?

C’est vrai que l’exercice tenait de la haute voltige, mais manifestement, la plaidoirie d’Ibrahima FALL a bien porté. En tous les cas, pour moi, le Pr. a convaincu en ayant montré qu’il peut être à la hauteur. Les attentes des Sénégalais sont nombreuses et l’échéance électorale du 26 Février ne le rappelle que trop. Juger […]

La grève reprend à l’UGB de Saint-Louis

La grève reprend contre toutes attentes à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis du Sénégal. Après plusieurs semaines de tergiversations- c’est le moins qu’on puisse dire-, les étudiants semblent plus que jamais déterminés à en découdre avec les autorités pédagogiques. Ils avaient déjà annoncé la couleur depuis le mois de Novembre. Ce qu’il faut surtout rappeler, c’est qu’à partir du 03 Août de l’année 2010, les rapports entre dirigeants universitaires et étudiants donnent l’impression de s’envenimer et l’heure est aujourd’hui à l’insurrection contre un certain nombre de mesures qu’ils trouvent injustes et non défendables. Ce qui est incriminé, c’est surtout des mesures allant dans le sens de diminuer le taux de boursiers. La tradition nous avait habitués à l’octroi de la bourse à tout le monde. Maintenant, si l’on en croit la Coordination des étudiants, ce nombre sera revu à la baisse. Sur 1147 nouveaux bacheliers orientés à l’Université de Sanar, seuls 750 seront boursiers.

Facebook sur le campus de l’UGB de Saint-Louis/ Sénégal

vec facebook, l’accent est beaucoup mis sur l’instantanéité, c’est-à dire, la vitesse de la livraison de l’information et celle qui y est apportée pour sa compréhension. Ce qui est étrange au Sénégal, c’est que je retrouve des personnes qui n’ont pas forcément fait l’école ou tout au moins, ne l’ont pas fréquentée pour une longue durée, et qui pourtant surfent bien sur le premier réseau social mondial. J’ai retrouvé par exemple ma couine, une femme que je n’avais pas vu depuis plus de 15 ans. Elle est devenue couturière à Dakar. Elle a, à l’instar de tout le monde quasiment, sa page facebook où elle affiche sur son profil son métier.

Rareté du courant électrique ce matin sur le campus de l’UGB

Comme un de ces rares jours dont on ne se souvient qu’avec une inexacte précision, ce matin et même après midi du mardi 25 Janvier 2011 a été marqué par l’absence du courant électrique. Celui ci est parti vers 10 ehures du matin pour ne revenir qu’après 16 heures (heure locale et en temps universel). Comme nous tous, les étudiants de Sanar ont vécu durement la donne. Ceux qui avaient l’habitude de travailler avec l’outil informatique ont plus le souffert du manque. Comme eux très chers lecteurs, votre serviteur est allé à la bibliothèque universitaire( B.U) pour y faire un prêt, amis c’était sans compter avec l’effronterie de l’électricité qui, décidément, rechignait à nous obéir

A l’UGB,la grève étudiante !

La grève continue toujours à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis, du moins, c’est encore le cas lorsque nous mettions cet article sous presse.Le mouvement étudiant semble faire figure de lame de fond pour le moins, c’est ec qu’on peut dire. Ses agissements se font selon les réformes que les autorités universitaires veulent impulser ou pas à Saint-Louis. Par exemple, l’année passée a vu se dérouler le débat autour de la privatisation des masters Pro, jusque là, qu’on pouvait sans bourse délier.Cette année surtout témoigen surtout de la montée en puissance de la volonté de l’Université de l’imposer coute que coute. Ce que n’entendent pas du tout le mouvement étudiant qui se bat avec en tête la Coordination des étudiants de SaintLouis( CESL).